Comment lier correctement les tomates dans une serre: avantages, méthodes, matériaux, photos

Les tomates de grandes variétés, caractérisées par une fructification abondante, conviennent le mieux à la culture en serre. Pour éviter que les branches ne se cassent sous le poids des tomates qui mûrissent, elles doivent être attachées.

La question de savoir comment attacher correctement les tomates dans la serre est posée par chaque jardinier débutant. Il existe plusieurs façons de fixer solidement les tiges et les branches; chaque producteur peut choisir ce qui lui semble le plus approprié.

Lier: pourquoi c'est nécessaire

Essayons donc de comprendre comment attacher les tomates dans la serre. Lier les tomates est une procédure simple, qui consiste à attacher les tiges et les branches au support à l'aide de cordes, de bandes de tissu, de boucles en plastique et d'autres matériaux. Le liage est effectué immédiatement après le pincement et la formation des ovaires des fruits . Lorsque la plante pousse, la procédure devra être répétée. Seules certaines variétés donnant des buissons compacts sous-dimensionnés n'ont pas besoin de fixation.

Vous devez attacher non seulement les tiges de la plante, mais aussi les branches avec les fruits. Dans certains cas, ils doivent être fixés à deux ou trois endroits. Il est impossible de faire des nœuds serrés pour attirer les plantes trop près du support. Si nécessaire, la fixation peut être retirée et la tige ou la branche peut être attachée à un autre endroit.

Avantages d'une jarretière appropriée

Une bonne jarretière de tomates en serre est très bénéfique pour les plantes elles-mêmes et affecte également le résultat:

  • Les tomates ne tolèrent pas l'humidité sur les tiges et les feuilles. Les plantes debout verticalement peuvent être arrosées sous la racine, ce qui aidera à éviter la pourriture et les maladies;
  • Les tomates suspendues sont plus faciles à récolter, elles ne sont pas affectées par le mildiou et ne deviennent pas des proies de limaces;
  • Les branches lourdes ne cassent pas même avec un très grand nombre de fruits;
  • Lorsque les plantes sont liées, elles reçoivent plus de lumière et d'air, ce qui accélère la maturation des tomates;
  • Le soin des tomates est simplifié: désherbage, fertilisation, pincement, etc.

La photo

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir les tomates dans la jarretière à effet de serre:

Quoi utiliser pour la fixation

Vous pouvez fixer de manière fiable les arbustes de tomates à l'aide de supports et de matériel de jarretière. Le rôle de ce dernier peut être fait par des bandes étroites de tissu en coton doux, des collants en nylon coupés ou des mi-bas.

Après la récolte, les bandes peuvent être lavées, désinfectées et laissées à l'usage l'année prochaine. Pour attacher, n'utilisez pas de ficelle fine, de fil, de fil de pêche, de fil métallique ou d'autres matériaux fins et rigides qui peuvent couper ou casser les branches.

Les outils spéciaux avec du ruban adhésif et un cutter sont très pratiques, ressemblant à un hybride d'un sécateur de jardin et d'une agrafeuse. Avec cet appareil, vous pouvez verrouiller rapidement et avec précision les branches à la hauteur souhaitée. Le ruban s'enlève facilement et ne blesse pas les plantes. Un clip avec une bande est particulièrement utile pour attacher des tomates hautes à des treillis.

Une option simple et peu coûteuse est des clips en plastique fixés avec un mouvement de la main.

Ils ne cassent pas, ne supportent aucun poids, sont faciles à nettoyer et peuvent être utilisés plusieurs années de suite. Les clips ont des tailles différentes, ils peuvent fixer les tiges et les branches avec des fruits.

Options de liaison

Alors, comment lier les tomates en serre? Il y en a plusieurs. Le choix de la fixation dépend de la variété, de la hauteur du buisson, de la productivité, du type de serre et d'autres nuances.

Vous devez réfléchir au schéma de fixation avant de planter les plants, cela simplifiera le soin des tomates et aidera à éviter d'endommager les racines et les tiges.

  • Lier à un soutien individuel;

    Convient aux petites serres à film, aux serres mobiles. Comme support, des piquets en bois, des tuyaux en métal ou en plastique, des tiges épaisses sont utilisées.

    Ils sont installés à la fois avec chaque plante, la hauteur doit correspondre à la croissance d'un buisson adulte. Une bande de tissu est enroulée autour de la tige et fixée sur un support.

    Cette méthode de fixation est bonne pour les tomates formant des buissons compacts ou de taille moyenne. Les spécimens hauts peuvent tomber avec le support.
  • Montage sur un châssis métallique;

    Convient aux buissons compacts avec beaucoup de fruits. Un treillis métallique à gros grains est enroulé autour de la plante sous la forme d'un large tuyau et creusé légèrement dans le sol. Il est pratique d'attacher non seulement les tiges à un tel support, mais également les branches lourdes avec des fruits.

    Si nécessaire, la structure métallique peut être démontée et déplacée vers un autre emplacement. Son seul inconvénient est la difficulté de cueillir des fruits.

  • Montage linéaire;

    Une option simple et économique, adaptée à la culture d'un grand nombre de buissons. Le luminaire est monté immédiatement après la construction de la serre.

    Des tuyaux métalliques sont enfoncés des deux côtés de la crête, une corde y est attachée, s'étirant le long d'une rangée.

    Les buissons sont attachés à la corde à égale distance les uns des autres. Cette méthode a un inconvénient - elle ne convient pas aux buissons trop hauts avec des grappes lourdes.

  • Monture en treillis;

    Souvent utilisé dans les serres en polycarbonate, convient pour attacher les variétés hautes à haut rendement. Entre les solides poteaux métalliques installés le long des bords de la serre, des cordes sont tirées tous les 30 cm, formant un maillage solide. Les arbustes de tomates peuvent être attachés ou fixés avec des clips en plastique, et la fixation est possible en enfilant les tiges à travers le filet.

    Les buissons d'épandage avec des beaux-fils fruitiers sont commodément montés sur des treillis. Au lieu de structures en corde, vous pouvez utiliser des treillis prêts à l'emploi à partir de lattes en bois ou en plastique. La structure doit être fixée très solidement afin qu'elle ne tombe pas sous le poids des buissons.

  • Treillis vertical;

    Une option très pratique pour les serres toute l'année. Convient aux variétés hautes avec des pousses latérales parées. Près de chaque buisson est attaché une corde fixée sur le toit de la serre.

    Cette option peut résister même aux clusters les plus sévères, le support ne se casse pas et ne tombe pas. Pour éviter que les branches ne soient blessées, la corde de support doit être suffisamment large, souple et solide.
  • Monture en maille;

    Au lieu de treillis en corde, un treillis métallique ou plastique peut être tiré entre les poteaux. Il est plus pratique d'utiliser un réseau avec de grandes cellules. Des tiges et des branches de tomates y sont attachées. Au fur et à mesure que les plantes poussent, elles peuvent être déliées et fixées à un nouveau niveau plus pratique.

Pour choisir la méthode de liage appropriée, vous devez essayer plusieurs options. Les immobilisations coûteront plus cher, mais elles dureront plusieurs années, sans nécessiter d'appareils supplémentaires.

Non seulement les tomates, mais aussi les concombres, les grandes aubergines et d'autres grandes plantes peuvent être attachés à ces supports.

Les supports temporaires mobiles sont bons pour la culture d'essai et les changements fréquents de légumes dans la serre.

Articles Connexes