Radis et allaitement savoureux et sains - peuvent-ils être combinés et ne pas nuire au bébé?

Le radis est l'un des légumes de printemps très populaire, et si la naissance a eu lieu au printemps, la jeune mère se demande naturellement si elle doit manger ou non ce produit pendant l'allaitement et si elle peut être introduite dans son alimentation pendant cette période.

Le radis contient du phosphore, du potassium, du fer, du calcium et du magnésium - ils fourniront à la mère allaitante un bon métabolisme, aideront à réduire l'excès de poids et à améliorer l'immunité.

Mais certaines caractéristiques de la composition chimique ne permettent pas à ce légume d'être introduit trop tôt dans l'alimentation. Considérez toutes les nuances plus en détail dans l'article.

Pourquoi la question de l'interdiction du radis dans l'hépatite B se pose-t-elle?

Le radis, en plus d'une grande quantité de fibres, qui peut provoquer une formation accrue de gaz chez les mères et les bébés, contient de l'huile de moutarde en quantité importante - cela explique son goût amer. Manger une grande quantité de salade de radis peut changer le goût du lait maternel en un goût désagréable, et le bébé refusera d'allaiter. Ce risque est d'autant plus grand que l'enfant est jeune.

Important! Le radis contient une très grande quantité de vitamine C - si la dose quotidienne est dépassée, elle peut provoquer une diathèse chez le bébé. La combinaison d'un grand nombre de minéraux avec des fibres non digestibles peut entraîner une réaction allergique ou une diarrhée chez le bébé.

Quand est-il permis de manger avec l'allaitement?

  • Le premier mois. Dans le premier mois après la naissance, l'utilisation de radis n'est pas recommandée. Un nouveau-né peut non seulement avoir des réactions allergiques et des coliques, il peut tout simplement refuser d'allaiter, car le premier mois, le bébé est le plus sensible au goût du lait.
  • Après le premier mois. Il est idéal d'introduire un légume dans le régime alimentaire d'une mère qui allaite après trois mois d'allaitement. À ce moment, il est généralement clair si le bébé a une sensibilité accrue à certains aliments ou à des réactions allergiques, comment il réagit à l'introduction de nouveaux aliments par la mère. Si le bébé est en bonne santé, il n'y a pas de diathèse, de coliques - avec précaution, la moitié du légume de taille moyenne, vous pouvez introduire des radis dans l'alimentation.

Quand et comment mieux essayer?

La chose la plus importante est que le radis pour la salade soit frais, sans taches sombres, et de préférence sans teneur élevée en nitrate, c'est-à-dire ferme ou jardin. Avant utilisation, le radis doit non seulement être soigneusement lavé, mais également trempé dans l'eau pendant 20 à 30 minutes. Cela réduira l'amertume. Le dessus du légume doit être coupé avec le dessus - la plupart des nitrates sont concentrés dans la partie supérieure.

Vous pouvez manger le premier radis le matin en l'ajoutant à un petit-déjeuner standard. La prochaine prise de légumes est de préférence reportée de quelques jours et suit la réaction du bébé. Si tout va bien, vous pouvez ajouter 20-30 grammes de radis (2-3 légumes de taille moyenne) à la salade, mais ne la mangez pas plus de deux fois par semaine.

S'il y a même une légère réaction négative, ou si le bébé a une tendance aux allergies, il est préférable de reporter l'introduction des radis dans l'alimentation jusqu'à ce qu'il ait six mois.

Sur notre site, nous parlons également des contre-indications à l'utilisation des radis et de l'âge d'un légume pouvant être donné aux enfants. Vous découvrirez également si les femmes enceintes et les personnes souffrant de goutte peuvent en manger et comment utiliser les radis pour les personnes atteintes de diabète.

Impact produit

Sur la mère

Le radis est un garde-manger de vitamines et de minéraux. 20 grammes contiennent une dose quotidienne de vitamine C. Il y a beaucoup de vitamines B dans le radis - thiamine, riboflavine, pyridoxine, acide folique et pantothénique. Ils sont extrêmement utiles pour la peau, les ongles, les cheveux, l'état général d'une mère qui allaite.

Une fois dans le lait, ils améliorent le fonctionnement du cerveau de la mère et du bébé. Le radis est capable de faire face à l'œdème, tourmentant souvent les femmes qui ont récemment accouché, pour améliorer le tube digestif et aider à perdre du poids. Les fibres indigestes contenues dans un légume nettoient le corps des toxines et éliminent les toxines.

Au secours! Le radis contient plus de vingt minéraux, dont le potassium, le magnésium, le sodium, le chlore, le phosphore, le sélénium, le zinc, le chrome. Tous améliorent la qualité du lait maternel et aident le corps fatigué d'une femme après l'accouchement à récupérer.

La salade de radis donne de la vitalité à la jeune mère, améliore l'humeur, aide à restaurer le système nerveux. En général, si une femme n'est pas allergique à un légume, il a un effet exceptionnellement positif sur tout le corps.

Par enfant

L'effet des radis sur un bébé peut être positif ou négatif. Sans aucun doute, la présence dans le légume d'une grande quantité de vitamines et de minéraux affecte positivement la croissance et le développement - la vitamine C renforce le système immunitaire, l'acide folique assure le fonctionnement normal du système hématopoïétique, assure la croissance et le développement du cerveau du bébé.

Le potassium, le magnésium et le sodium sont responsables du développement de muscles forts, du développement harmonieux du système nerveux et d'une bonne alimentation en oxygène des tissus. Mais la richesse de la composition chimique des radis peut être négative pour les très jeunes enfants. Sur lequel des éléments une allergie est apparue, elle peut être très difficile à comprendre.

La diathèse chez les nourrissons qui ne répondent pas bien à de grandes quantités de vitamine C dans le lait peut survenir sous une forme plus aiguë après une salade de radis mangée par la mère qu'après les agrumes. Une grande quantité de fibres non digestibles peut provoquer des coliques chez le bébé, perturber le fonctionnement normal du tube digestif.

En fin de compte, un enfant peut tout simplement ne pas aimer la légère amertume qui a surgi dans le lait après que sa mère a mangé du radis frais.

Instructions étape par étape pour entrer dans le régime alimentaire d'une femme

Comment introduire soigneusement les radis dans l'alimentation pour ne pas nuire au bébé?

  1. Pour commencer avec un légume de taille moyenne, vous pouvez même en couper la moitié.
  2. Attendez au moins deux, et de préférence trois jours - une réaction négative peut survenir chez un bébé à la fois après quelques heures et après quelques jours.
  3. S'il n'y a pas de réaction, des ballonnements, des réactions allergiques sont absentes - ajoutez quelques radis à la salade.
  4. Après un mois, lorsque le risque d'impact négatif du bébé sur le nouveau légume est minimisé, vous pouvez commencer à utiliser des radis régulièrement. Vous pouvez manger un légume de saison au maximum deux fois par semaine pour 20-30 grammes, toujours dans la composition avec les ingrédients habituels - concombres, tomates et salade verte.

Comment comprendre que manger des légumes n'a pas profité au bébé?

Il est nécessaire de retirer immédiatement le radis de l'alimentation si le bébé présente au moins l'un des symptômes suivants:

  • coliques, douleurs abdominales, provoquant une gêne et des pleurs;
  • diathèse - une éruption cutanée rouge sur les joues et le menton;
  • la diarrhée
  • réactions allergiques - taches, éruption cutanée sur le corps, croûtes brunâtres sur les épaules ou les bras;
  • refus injustifié de se nourrir, surtout accompagné de pleurs;
  • irritabilité et sautes d'humeur accrues du bébé.

Dans tous ces cas, il convient de reporter l’introduction de radis dans l’alimentation de la mère pendant une courte période et de réessayer lorsque le bébé a au moins six mois.

Ainsi, avec tous ses bienfaits, le radis est un légume assez controversé dans l'alimentation d'une mère allaitante.

Attention! Saturer le corps avec des vitamines et des minéraux, enrichir le lait avec des oligo-éléments utiles, les radis peuvent causer un certain nombre de conséquences négatives chez un bébé, des coliques et de la diarrhée à l'incapacité à prendre les seins.

Par conséquent, avec l'introduction de radis dans le régime alimentaire de la mère, il vaut mieux ne pas se précipiter, ajouter au menu doucement et lorsque le bébé a trois, ou de préférence six mois.

Articles Connexes